Palm Springs vu par Charly Derouet

Mint

Qui es-tu, Charly Derouet ?

Charly Derouet

J’ai 30 ans, je suis Parisien d’adoption mais Normand d’origine. J’ai découvert la photo il y à 4 ans, et depuis, en amoureux des grands espaces, je ne lâche plus mon appareil.

Mint

Pourquoi as-tu choisi d’aller à Palm Springs ?

Charly Derouet

Palm Springs a toujours eu un côté un peu mythique dans mon esprit. J’ai le souvenir d’une série télé que regardait ma mère quand j’étais gosse qui s’appelait « Enquêtes à Palm Springs ». L’histoire était toujours la même et commençait par un meurtre autour d’une piscine. Cette ville dégage une atmosphère dramatique et cinématographique. Avant d’arriver, j’avais en tête les villas modernistes avec les vieux cabriolets devant l’entrée du garage et c’est exactement ce que j’y ai trouvé. C’est une station de vacances a 2h de L.A., rendue populaire dans les années 30 par les stars d’Hollywood comme Sinatra. Situé aux portes du désert, la ville est tout proche de la vallée de Coachella et son fameux festival. C’était également l’occasion de retrouver un couple d’amis qui finissaient un road trip un peu similaire au mien avant de rentrer ensemble à Los Angeles. Le rendez-vous était donc donné au Ace Hotel un jeudi après-midi.

Mint

Pourquoi avoir choisi cet hôtel en particulier ?

Charly Derouet

Je suis tombé sur un article décrivant l’hôtel en préparant mon voyage et j’en ai appris un peu plus sur le fondateur Alex Calderwood, un personnage fascinant qui a eu une carrière dans la musique avant de se reconvertir dans l’hôtellerie. En voyage, si possible j’essaie d’éviter les chaines d’hôtels et  cet endroit colle parfaitement a ce que je recherche. L’atmosphère recréée dans cet hôtel est incomparable : on a l’impression d’être projeté au beau milieu des sixties. Une station radio rétro tourne même quand on entre dans la chambre.

Mint

Peux-tu nous en dire plus sur ton voyage ?

Charly Derouet

Pour une première en Californie, les itinéraires possibles étaient nombreux et les choix difficiles. Nous avons opté pour la variété en commençant par les montagnes de Yosemite et Sequoia park puis le désert avec la Death Valley, Mojave Desert et Joshua Tree. Un programme assez chargé en 10 jours mais une expérience incroyable. C’est assez rare de trouver une telle richesse de paysages qui permet chaque jour de découvrir des univers complètement différents.

Mint

Une anecdote ?

Charly Derouet

En voyage pour obtenir les meilleurs photos, je planifie mes journées en fonction de la lumière. J’essaie de garder en tête mon point de chute pour le coucher du soleil. Ce matin-là j’ai donc pressé un peu ma copine pour quitter notre motel de 29 Palms afin de débuter la traversée de Joshua Tree de bonne heure et arriver à Palm Spring juste à temps pour capter les derniers rayons de soleils. Arriver sur place j’étais plutôt déçu quand j’ai réalisé qu’une bonne partie de la ville est couverte par l’ombre du Mont Jacinto dès le milieu de l’après-midi… Ceci étant, nous avons passé une excellente fin de journée entouré de nos amis et fini la soirée par un tournoi de ping Pong « épique » après avoir abusé des cocktails au bar de la piscine.

Mint

Un point de vue ?

Charly Derouet

Pour les amoureux d’architecture, je recommanderais de faire un tour guidé des sites modernistes des architectes comme Neutra ou Lautner. Il est même possible de visiter les villas les plus emblématiques de la ville au cours de la « modernism week« . La prochaine aura lieu en octobre.
Le Ace Hotel & Swim Club est définitivement mon coup de coeur. Je conseillerais également de quitter la ville pour visiter le parc de Joshua Tree et pourquoi pas faire un détour par Salton Sea qui était autrefois une destination de vacances et qui tombe à l’abandon depuis que son lac s’est asséché.


 

Journaliste
0 article par :
Hélène Rocco
Hélène est journaliste lifestyle. Amoureuse des voyages, elle est aussi accro à la bonne cuisine et donnerait sa mère pour du fromage de brebis.

Géométries Sud

Et grainer

Benidorm dans l'objectif de Yosigo

Tutti-Frutti de Sarah Illenberger

Vancouver dans l'oeil de @vishalparadigm

Les déserts de l'Amérique latine dans l'objectif de Romain Farge

Un an à vélo d'Amsterdam à Singapour