Yokainoshima de Charles Fréger

27 juillet 2016

Lire

2016-FRE-cat10 Freger presse 4

Crédit photos : Charles Fréger

On avait adoré Wilder Mann, il était donc tout naturel de tomber sous le charme du nouveau livre du photographe Charles Fréger. Yokainoshima signifie « île qui abrite les yôkai », textuellement des monstres, peut-être même des fantômes.

Le livre s’ouvre sur une introduction de Ryoko Sekiguchi, traductrice et écrivaine japonaise qui nous parle ici de son expérience et des différences entre la culture japonaise -consciente de vivre dans un monde peuplé de créatures mystérieuses- et la culture française -logique et si entêtée qu’elle a fait disparaître au fil du temps les êtres folkloriques et mystérieux qui l’effrayaient.

Freger presse 3Freger presse 2

Comme dans ses précédents ouvrages, Charles Fréger fait le pont entre travail documentaire et mise en scène artistique le tout associé à son style si singulier. À la fin du livre, deux intervenants apportent du sens aux images en donnant tour à tour leur vision d’anthropologue et de spécialiste de la culture folklorique japonaise.

Aujourd’hui, le bestiaire nippon vit à travers les différentes fêtes traditionnelles qui rythment les saisons. Charles Fréger est parti au Japon à la rencontre de ce folklore méconnu. Les photos sont sublimes et nous font réfléchir à ces traditions perdues, autrefois si nombreuses en Europe. Le folklore est précieux et les mythes sont souvent emprunts de sagesse, puisqu’ils évoluent au rythme de la nature. Les descriptions de chaque personnage nous ouvrent à un monde nouveau où cohabitent réel et imaginaire. Une plongée rafraîchissante au coeur des traditions populaires.

Yokainoshima, Célébration d’un bestiaire nippon, Charles Fréger, Ed. Actes Sud, 36€

2016-FRE-cat11Freger presse 1

Photo 1 : AMAHAGE, Ashizawa, Oga, préfecture d’Akita. Avec l’aimable autoristation de l’artiste. / AMAHAGE, Ashizawa, Oga, Akita prefecture. Courtesy of the artist. / Photo 2 : Kasedori, Kaminoyama, préfecture de Yamagata / Photo 3 : Garappa, Takahashi, Minami-Satsuma, préfecture de Kagoshima / Photo 4 : Sagi, Yamaguchi, préfecture de Yamaguchi / Photo 5 : MEJISHI, Ogi, Sadogashima, préfecture de Niigata. Avec l’aimable autoristation de l’artiste. / MEJISHI, Ogi, Sadogashima, Niigata prefecture. Courtesy of the artist. / Photo 6 : Sa’otome, Ayashi, Sandaï, préfecture de Miyagi

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *