Rhoeco, la tisane bio à faire pousser soi-même

21 février 2017

Découverte


2016-FRE-cat10 Freger presse 4

Texte : Hélène Rocco

Rhoeco est une jeune marque de tisanes bio venues de Grèce, bonnes pour la santé et pour la planète. Une fois la tisane finie, pas question de jeter l’emballage car des graines sont dissimulées dans le couvercle pour produire soi-même cette infusion. Derrière ce chouette concept, on trouve Harry, Katerina et Vaya, trois anciens étudiants en agriculture. Katerina nous en dit plus sur leur projet.

Mint : Quand vous êtes-vous rencontrés tous les trois ?

Katerina Chatziangelaki : Pendant notre bachelor à l’École d’Agriculture de l’université Aristote à Thessaloniki. On traînait pas mal ensemble mais on ne pensait pas qu’un jour on travaillerait ensemble ! Tout ce qui nous importait, c’était de nous amuser. Plus tard, nos chemins se sont croisés à nouveau au Royaume-Uni : on y a vu un signe, il fallait qu’on devienne une équipe !

Mint : Où est née l’idée de Rhoeco ?

Au Royaume-Uni justement, lorsqu’on était plus mûrs et qu’on savait ce qu’on voulait faire de nos vies. Nos études en écologie et ferme bio nous ont sensibilisé à l’environnement et rendu reconnaissants de vivre sur cette planète. On souhaitait proposer une alternative écologique en matière d’infusions, tout en présentant les herbes grecques au monde entier.

Notre mélange « Sea » nous rappelle les étés calmes en mer Égée : il est composé d’herbes relaxantes comme la camomille, la verveine citronnée et la lavande.

Mint : Rhoeco, c’est quoi ?

Pour le moment, notre gamme de produits comprend 5 tisanes différentes (Forest, Sea, Mountain, Urban and Agros). Nous utilisons des herbes grecques bio issues de la flore indigène (plantes qui poussent sans intervention humaine, ndlr). Chaque composition est faite d’herbes et de fleurs différentes et évoque une région particulière de notre pays. Notre mélange « Sea », par exemple, nous rappelle les étés calmes en mer Égée : il est composé d’herbes relaxantes comme la camomille, la verveine citronnée et la lavande.

Mint : La surprise, c’est qu’une fois la tisane consommée, on peut faire la faire pousser soi-même à l’aide des graines qui se trouvent dans le couvercle. Vous avez une anecdote à ce sujet ?

Il y a eu un petit incident amusant lorsqu’on travaillait encore sur le produit. Pour voir comment les gens réagiraient en le découvrant, on a appelé des amis et on leur a donné plusieurs emballages. La plupart d’entre eux ont compris que des graines se cachaient dans le couvercle et qu’il fallait les planter dans le pot, une fois qu’il ne restait plus de tisane dedans. Mais un ami de Vaya a cru que les graines étaient comestibles… Après ça, on a ajouté la phrase suivante dans les instructions : « Les graines sont uniquement destinées à être plantées ». Bien sûr, ce n’est pas dangereux de les avaler car la colle du sachet de graines est naturelle. C’est simplement dommage de ne pas faire pousser une plante et de l’avaler directement !

Mint : Quelles valeurs tenez-vous à défendre ?

Les produits Rhoeca sont éthiques et s’inscrivent dans une démarche de développement durable. On veut que tout le monde y trouve son compte. On essaye d’avoir le moins d’impact possible sur l’environnement ! Le pot est réutilisable et compostable : il n’y a pas de gaspillage. Nos mélanges sont confectionnés à partir de produits d’une grande qualité.

Mint : Justement, comment composez-vous les mélanges ?

Après avoir reçu, essayé et évalué de nombreux échantillons, nous avons créé un réseau de producteurs d’herbes bio partout en Grèce. Des gens en qui nous avons confiance et avec qui nous aimons travailler. Ils choisissent la saison de récolte pour nous, sèchent les plantes avec des méthodes naturelles et nous les envoie. On trie les herbes, crée les mélanges et les emballe à la main. Nos mélanges contiennent les plantes, baies et fruits dans leur intégralité. De cette manière, on est assuré de converser tous leurs bénéfices. Durant le processus de fermentation, les ingrédients libèrent ainsi le maximum d’odeurs et de saveurs.

Mint : Comment envisagez-vous le futur de Rhoeco ?

Notre entreprise est très jeune : on cherche à investir de nouveaux marchés tout en développant de nouveaux produits à destination des traiteurs. On aimerait aussi que les tisanes soient disponibles à la vente dans le monde entier.

 

Le site de Rhoeco

La liste des revendeurs des produits Rhoeco en France est disponible ici. Ils sont aussi en vente en ligne sur EtceteraGood Brands et The Future Keptà 11 euros environ.  

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *