Les Étangs de Corot

03 juillet 2018

Dormir

2016-FRE-cat10 Freger presse 4

Texte : Déborah Pham
Photos : PVauräs  / Roberta Valerio

Le balcon en bois de la chambre donne sur l’étang de Corot au-dessus duquel s’élève une légère brume. À notre venue, le printemps tarde à s’installer dans la région parisienne. On peut toutefois faire confiance à l’équipe de l’hôtel qui ne manque pas de ressources pour nous réconforter, quand le temps est maussade. Il y a d’abord le Spa Caudalie, avec une myriade de soins du visage (mention spéciale pour le Signature), du corps, sans oublier les espaces de détente avec vue côté jardin. Le soir venu, pour se requinquer, on s’attable dans le restaurant étoilé Le Corot. Si la cuisine évolue dans un décor classique, elle ne manque ni d’originalité ni de mordant. La dégustation a été imaginée comme une balade en forêt, au gré des saisons et des envies du chef Rémi Chambard. C’est précis, parfaitement sourcé et souvent local. Éblouissant. À lui seul, le restaurant vaut largement le détour, sans compter le confort des chambres où l’on profite de la vue et… d’un généreux petit-déjeuner au lit.

Les Étangs de Corot, 55 rue de Versailles, 92410 Ville-d’Avray

2016-FRE-cat10 Freger presse 4

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *