Le Guatemala vu par Kate Ballis

17 juillet 2017

Photographie


2016-FRE-cat10 Freger presse 4

 

Propos recueillis par Hélène Rocco
Photos : Kate Ballis

Mint : Qui es-tu, Kate Ballis ?

J’ai grandi à Melbourne, en Australie. C’est une ville où beaucoup de cultures se mélangent et très axée sur les arts et le design. J’ai étudié le droit et les arts et je me suis mise à travailler en tant qu’avocate des médias. Et puis j’ai décidé de devenir photographe. Au bout de quatre ans, mon portfolio était assez fourni pour que je me lance à plein temps dans la photo.

Mint : Pourquoi as-tu choisi le Guatemala ?

Toute l’Amérique centrale m’attirait mais je n’avais pas assez de temps pour visiter alors j’ai passé un mois au Mexique, une semaine à Cave Caulker au Belize et un mois au Guatemala. Plus mon séjour avançait, plus je tombais amoureuse de ce pays. Les paysages sont spectaculaires.

Mint : Peux-tu nous en dire plus sur ce voyage ?

On est arrivé du Belize, à Flores. C’est une super ville sur l’eau et c’était le point de départ idéal pour explorer les ruines anciennes de Tikal. On s’est levé super tôt (genre à 2 heures du matin) pour arriver à Tikal au lever du soleil mais c’était trop nuageux. C’était quand même beau d’entendre les singes se réveiller et crier. On ne s’est pas pressés, dans ce voyage. Après quelques jours à Tikal, on a loué un mini van et on est descendu à Lanquin, pour visiter Semuc Champey. Là, on a nagé dans les eaux fraiches. Ensuite, on est allé à Antigua, une ville coloniale intéressante. La nourriture était incroyable et on a adoré errer dans les boutiques d’artisanat. On a aussi escaladé un volcan ! Cinq jours plus tard, on s’est rendu au lac Atitlan, un lac volcanique entouré de villages.

Mint : Un moment ?

On a rencontré une vieille dame, Anna Maria, à Antigua qui nous a invité à venir visiter sa maison au style colonial. Elle était construite autour d’un patio et on y a passé plusieurs après-midis à l’écouter raconter son histoire, en mangeant du gâteau et en chantant des chansons qu’elle nous a appris.

Mint : Un paysage ?

Le lac Atitlan était à couper le souffle ! Surtout San Marcos, un village très relax juste à côté. On peut séjourner au Yoga Forest, dans la montagne : il y a une cascade à côté de laquelle on fait du yoga. Pendant que vous êtes au lac, mettez un réveil pour aller admirer le lever du soleil à Indian Nose, et partez visiter San Juan La Laguna (vous en reviendrez avec beaucoup d’objets artisanaux). Chaque village autour du lac a sa propre personnalité et je vous recommande d’en voir autant que possible.

Mint : Un souvenir ?

Les tissus teints couleur indigo ! On a trouvé les plus beaux à El Telar, à Antigua, et aussi dans la ville de San Juan La Laguna.

Mint : Une photo ?

J’adore celle où on voit une station service appelée Rainbow (arc-en ciel, en français) de Guatemala. On nous avait déconseillé de nous arrêter dans cette ville mais j’ai réussi à prendre en photo le double arc-en-ciel au dessus de la station du même nom … On a vu ça comme un signe d’espoir !

Son site / Son Instagram

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *